Parue sous le titre : « Jacques Lacan à Louis Althusser », dans Louis Althusser, Écrits sur la psychanalyse. Freud et Lacan, textes réunis et présentés par Olivier Corpet et François Matheron, Paris, Stock/Imec, 1993, p. 299.

 

Ce 31-III-64

[Thessalonique[1]]

 

 

Cher Althusser.

 

Cette photo vient de chez le Pater Photios – le plus hospitalier des hommes – après vous. Bien entendu.

Cette cellule qu’il habite est à Kariès, chef-lieu de cette presqu’île où les moines sont chez eux et qu’on appelle la Sainte Montagne.

Il y a quelque chose à en dire, et l’excursion vous arrache au temps présent. Croyez-moi bien votre

J. Lacan.

 



[1]. Texte rédigé sur une carte postale noir et blanc, expédiée de Thessalonique (Grèce), reproduction d’un morceau de fresque du monastère représentant l’archange Gabriel.